vendredi 4 juin 2010

Goûte mes sons

3 pages myspace à mettre en boucle. 3 raisons d'aimer lire en musique. 3 bandes sons idéales pour après-midis allongés sur la moquette. Chronologie de ma découverte:

1)Kid with no eyes faisait chanter le violoncelle de ma femme depuis quelques temps déjà quand, assise dans un fauteuil en cuir du le salon de sa grand mère, elle appuya sur le bouton play. L'échine toute troublée et les yeux déjà noyés, je vis son sourire "par contre, je ne pourrais pas te faire de copie". Et puis, la vie étant ce qu'elle est, ce n'est que 3 ans plus tard que je le vis enfin sur scène, que mes yeux se vidèrent enfin.
Je pourrais vous parler de Yael Naïm et de David Donatien, je pourrais vous parler de Damien Rice. Je pourrais vous dire "talent incroyable, écorché vif, fais gaffe à tes poils dressés". Je ne veux rien dire, il se suffit à lui-même.
http://www.myspace.com/kidwithnoeyes

2)Le bassiste de MTO était à la fac avec moi. Petit génie un peu barré, des envies de musiques folles. Et puis cette histoire d'asile, cette façon qu'a un homme de dire la femme et le reste.
Un live expérimental et transcendant au 104 par un samedi de grand soleil et un autre, plus grunge, dans une cave derrière Bastille. C'est ainsi que tout un tas de gens se sont mis à sourire, à hurler et à rire; sautillant en rythme, les mains chaleureuses: une autre! une autre! une autre! une autre!
Si le magnétisme de la scène n'était pas un critère suffisant, l'oreille intransigeante des héros d'Exodisc, 70 rue du Mont Cenis 75018 Paris, un des points de vente de leur opus, devrait finir de vous convaincre que c'est du son de haut vol sur lequel vous avez l'honneur de planer.
http://www.myspace.com/mtoclub

3) Mon amie A. m'a souvent fait découvrir de nouvelles nourritures auditives. Cette fois, c'était le Prince Miiaou, son univers déjanté, enfantin, sensuel, féminin, autonome, entrainant, accrocheur, addictif. Le Prince Miiaou, je ne la connais pas. Cela dit, le Prince Miiaou, je l'aime comme si je la connaissais. Elle avait une super biographie à traduire en anglais, je suis une tarée de traduction alors j'ai fait un petit brouillon que je lui ai envoyé. Pour me remercier, elle m'a renvoyé un CD avec une dédicace toute mignonne. Comme ça, je peux écouter sa musique en boucle. Comme ça, je peux voir à quoi ressemble son écriture. Comme ça, je peux finir de m'endormir allongée sur ma moquette.
http://www.myspace.com/leprincemiiaou

NB:Titre volé



See this as a rule of three: 3 Myspace to play over and over and over again, 3 ways to enjoy reading to music, 3 soundtracks for afternoons spent lying lazily on the floor. A short chronology of events:

1) Kid with no eyes had already been making my lady’s cello sing for some time when, whilst I was sitting in her grandmother’s Christmassy lounge, she pressed the play button. My spine shivered and my eyes watered immediately. She smiled back to me, apologizing “I won’t be able to give you a copy yet.” And life being as it is, I had to wait three long years to finally see them on stage and free my tears.
I could mention Yael Naïm and David Donation, I could say Damien Rice. I could even say “incredibly gifted, hypersensitive, mind your hair standing on end” but I won’t, I can’t, he’s so much more than words.
http://www.myspace.com/kidwithnoeyes

2) I met MTO’s bass player during my Masters, a tormented yet fun whiz kid, a powerful urge for music. And the lunatic asylum, the way a man says the woman and more.
On a beautiful Saturday, I was lucky enough to see an experimental and wonderful live session at the 104. Later, I saw another one, in a basement near Bastille and that’s when I experienced being part of an euphoric crowd, smiling, laughing, crying and jumping up and down to the rhythm of the music, asking for more, begging the musicians never to stop.
http://www.myspace.com/mtoclub

3) A. often feeds my ears. This time she introduced me to the sensual and addictive sound of le Prince Miiaou, to the wild and childish universe of Maud Elisa Blandeau, a strong and autonomous woman. I didn’t know le Prince Miiaou yet I liked her as if I did. She had a crazy biography to translate in English, I am a translation junkie so I did it and she sent me one of her CD’s with a sweet handwritten note. Thanks to it I can listen to her music through good loudspeakers. Thanks to it, I saw what her writing looks like. Thanks to it, I can fall asleep on my carpet.
http://www.myspace.com/leprincemiiaou

Aucun commentaire: