vendredi 2 juillet 2010

Mon héroïne



Bien que piètre pianiste et choriste abominable, au grand dam de la famille, j'ai toujours été passionnée de musique. Non pas de façon encyclopédique - c'est pour le bien des neurones me lisant que je fais l'effort de documenter mes publications de titres et de références - j'ai horreur des listes systématiques et vides, j'aime les tripes, les larmes, les cris, les mouvements de ma cage thoracique. J'ai même été très longtemps amoureuse de celui qui savait me fournir de la bonne dope. De toutes les musiques circulant sur nos ondes, il me faisait toujours entendre ce dont j'avais besoin, ce qui me faisait vibrer, hurler, crier pour que ses bras me touchent. Il se trouve que ses bras n'ont jamais été là et que j'en tire une playlist absolument parfaite. Je crois que j'ai gagné au change.

Ce mois-ci, Books, "L'actualité des livres du monde" - magazine pseudo bobo-bio-culturel et littéraire - publie un numéro spécial musique. Ce numéro est dans l'air du temps - un peu de Bob, un peu de Rap, le retour d'Eminem et autres "effets Mozart" - mais il a le mérite d'exister et de faire le tour d'une question qui m'a longtemps taraudée. Cela dit, comme me le conseille mon cher ami, il est temps de lâcher la question et de plonger dans la vie.






If you can read in French, there's only few magazines I would advise. Books is one of them.

Aucun commentaire: