lundi 5 juillet 2010

Dialogue fictif

Moi, j'ai toujours aimé Barthes et Duras. Mais je dois être trop gentille.




The life and opinions of Marguerite Duras when dealing with Roland Barthes's terrible death in front of the Collège de France.

Aucun commentaire: